Une plasticienne monumentale !

Le bonheur d’avoir un blog, c’est de pouvoir, en quelques frappes de clavier, partager un coup de cœur « bleu » comme ça à ses fidèles lecteurs.

d619a21f51-saone-de-stalh-sculpture-cheval-monumentale-brann-principale

 

Saône de Stalh
est plus petite par sa taille que ses monumentales statues équestres, mais bien plus grande par son talent et son amour des chevaux !… bref, elle mérite que l’on s’arrête sur son oeuvre.

Un beau profil
10177307_598647663574406_7663735633455283914_nNée en Bretagne en 1984 (vive les bretons !),  Saône De STALH est entièrement autodidacte et après s’être essayée à la peinture, la photographie, … la sculpture s’est naturellement imposée comme son mode de création de prédilection « c’était une évidence ». A cela, elle a ajouté son amour des chevaux pour se lancer dans un projet colossal qui m’a tout de suite séduit.
Sculpter pour Saône : « Il ne s’agit pas d’un choix mais d’une pulsion primaire, instinctive, aussi nécessaire à ma vie que de me nourrir ou de respirer ».
 Une femme d’atelier
Le courage d’oser… créer du grand !
…car il en faut des heures et des acrobaties du haut de son escabeau pour réaliser ces monstres fabuleux. Et jamais elle ne se décourage,… car il arrive parfois que ces grands chevaux lui jouent des tours, trébuchent ou ne se laissent pas apprivoiser si facilement.
Quelques ingrédients alléchants d’une recette secrète :
PRENEZ une structure en bois, basée sur la structure osseuse du cheval : une section par articulation, afin de pouvoir modifier le mouvement tout en gardant les proportions exactes. Un cheval articulé en quelque sorte.
AJOUTEZ, une mise en volume avec du papier journal (plus écologique que le polystyrène utilisé par le plus grand nombre). C’est un travail plus long et plus laborieux mais aussi moins polluant. Allez, on se remonte les manches !
APPLIQUEZ la résine dite « stratifiée ». Il s’agit d’un feuilletage de plusieurs couches de fibres de verre imprégnées de résine polyester. Un régal.
POUR FINIR : Viennent ensuite les étapes de l’enduit et du ponçage, puis la couche finale… de peinture ! D’un bleu  dont seule Saône a le secret.
DÉGUSTEZ : en intérieur ou en plein air, vous n’avez plus qu’à laisser poser. Vous allez adorer !
Tout un programme que Saône présente sur son site en vidéos.
10856792_663792340393271_7269671791206966121_o
 Crazy Ride – FEI Nations Cup Grand Parquet de Fontainebleau – Credit : Les Garennes.
Approchez approchez :
Convoitée par les organisateurs des plus grandes manifestations équestres pour exposer ses chevaux, Saône donne aux événements une couleur très originale.
Le Haras de Jardy, le grand Parquet de Fontainebleau, les Jeux Equestres Mondiaux (Hôtel Mercure),… et prochainement en 2015 :
  • Du 23 mars jusqu’à la fin du Grand National de Dressage le 12 avril : Haras de Jardy
  • Du 1er mai au 15 septembre 2015 : Jardin des Arts (Châteaubourg)
  • Du 12 juin au 15 juillet 2015 : Chapelle du Mûrier (Batz-sur-Mer)
  • Du 21 au 25 octobre 2015 aux 4 Etoiles de Pau
Anecdote olympique
Le 22 mars dernier, Saône est invitée à remettre un prix lors du Prix CICO *** à Fontainebleau. Elle choisi d’offrir l’une de ses sculptures au vainqueur, le cavalier allemand Michael Jung.
Un moment excitant et tout à la fois troublant. Saône me raconte amusée que balbutiant quelques mots d’anglais, elle s’empresse de vouloir lui préciser que la statue est assez lourde et qu’il vaut mieux la tenir à deux mains, mais lui a déjà les bras chargés.
Voilà notre créatrice de choc, prendre son élan pour rattraper au vol le précieux trophée, sauvé de justesse, avant qu’il n’atterrisse sur les orteils du champion olympique ! Ouf, un moment qu’elle n’oubliera pas et qu’elle m’a livré amusée.

10473966_649005955205243_849889527565236233_n

Suivez-la de près :
10958949_640864056019433_2128023354801611823_o
Tentez l’expérience : personnellement je me suis prise au jeu, comme hypnotisée par ces beaux chevaux bleus, à vouloir les découvrir sous tous les angles, dans toutes les postures, et à parcourir son site et sa page Facebook en long en large et en travers.
De petits modèles en terre  sont également disponibles. J’ai aimé le nom qu’elle donne à chacun (du breton ? ou une langue purement inventée pour susciter la curiosité et inviter au voyage ) et les postures, toutes uniques, qui donnent tellement envie d’en avoir un à son goût, …rien que pour soi !
Contact :
Saône de Stalh – sculpteur / plasticienne
saonedestalh@gmail.com
Tel. 06 95 49 52 69
http://saonedestalh.com/

unnamed (1)

 

Publicités

3 réflexions sur “Une plasticienne monumentale !

  1. Je ne connaissais pas, et j’aime beaucoup ! D’habitude je suis fan des sculptures fines, et la on est dans quelque chose de plus brute, mais le rendu est juste superbe, imposant et moderne.
    Bravo à l’artiste que je suivrai avec plaisir.

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s